La relation entre l'enfant et le livre

Savoir lire est essentiel. Cette habilité ouvre la voie de la réussite scolaire, ce qui donne à l’enfant confiance en lui-même et le motive à se fixer des attentes élevées dans la vie.

Les gens lisent pour de nombreuses raisons :

• pour le plaisir et par intérêt
• pour le travail
• pour obtenir des informations qui les aideront à prendre les bonnes décisions
• pour comprendre des directives
• pour savoir ce qui se passe dans le monde
• pour communiquer avec leur famille et leurs amis.

L’apprentissage de la lecture ne se fait pas du jour au lendemain et il faut franchir plusieurs étapes pour devenir un lecteur autonome et lire avec facilité. Mais la période d’apprentissage la plus fructueuse est bien entendu l’enfance car la jeunesse de l’enfant fait qu’il est plus apte à commencer à acquérir les compétences de base de la lecture.



A l'étape de la pré lecture, l'enfant :

• aime regarder des livres et se faire lire des histoires
• aime se comporter comme un lecteur où il tient un livre dans ses mains mais n’a que le comportement du lecteur
• se familiarise avec les mots en regardant des livres d’images ou en jouant avec des cubes ornés de lettres
• apprend comment un texte est disposé, notamment où commence et finit une histoire et dans quel sens se lit un texte
• commence à comprendre que ses propres idées peuvent être notifiées dans un texte
• se sert d’images et de sa mémoire pour conter une histoire et la raconter de nouveau



A l'étape de l'initiation, l'enfant :

• est prêt à recevoir un enseignement formel en lecture
• commence à associer des mots écrits à des mots entendus et à faire des rapprochements entre les sons et les lettres
• commence à faire des essais de lecture et est prêt à essayer de dire des mots lors de la lecture de textes simples
• trouve les images utiles à la compréhension du texte et apprend que les mots transmettent un message correspondant aux images



A l'étape de l'apprentissage, l'enfant :

• prend plus d’assurance et utilise diverses méthodes, comme les indices visuels, pour identifier les mots d’un texte
• adapte sa façon de lire selon le genre de texte
• reconnaît plusieurs mots, fait des liens entre les mots pour en comprendre le sens et désire passer à de nouveaux textes



A l'étape de l'autonomie, l'enfant :

• considère que la lecture est une bonne chose et lit spontanément
• utilise diverses méthodes pour identifier les mots et leur signification
• peut lire divers textes et prévoir ce qui va se passer dans une histoire
• fait le lien entre le contenu d’un livre et ses expériences et connaissances personnelles, et comprend ce qui est nouveau



Mais il faut beaucoup de temps pour franchir toutes ces étapes et l’enfant aura besoin de beaucoup d’attention et d’aide tout au cours du processus d’apprentissage. Les parents jouent un rôle de premier enseignant en aidant l’enfant à acquérir les compétences de base en lecture dont il a besoin pour réussir. L’école et l’enseignement jouent le second rôle pour accroître cet apprentissage et orienter l’enfant vers des lectures plus techniques.

Malheureusement « les parents », « l’école » et « l’enseignement » sont depuis de nombreuses années quasi inexistant dans certains pays sous développés ou défavorisés. De nombreuses valeurs de base sont absentes dans les familles africaines du monde rural comme la communication orale, la prise de temps quotidienne pour des activités de lecture, le partage de temps dédié à la lecture de quotidiens ou de presse, le discours et les commentaires sur les sujets d’actualités, l’écoute que l’on apporte aux enfants durant leur lecture et les encouragements par rapport à ses progrès.

L’absence de centre de services à l’enfance, de bibliothèques pour bénéficier d’un appui concret et le désintéressement du monde des adultes face aux lacunes de l’enseignement des enfants font de l’apprentissage de la lecture un objet de combat permanent pour nous, les populations du monde moderne, civilisé et développé.